Agir Pour le Droit Animal - APDA

Association Agir Pour le Droit Animal - Identification RNA W603002701


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
AD-MA-DO-ADO-FA
AD-MA-DO-ADO-FA
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Juin 2011
Messages: 16298
Localisation: 66
Sexe: Féminin
Age: 43
Posté: 17 Nov 2011, 23:36 

Extrait Site internet Fondation Brigitte Bardot

Image

De plus en plus de particuliers possèdent des chiens ou des chats en très grand nombre, sans disposer des installations adéquates et, malheureusement, le plus souvent sans les moyens financiers pour les soigner ou les nourrir. Bien entendu, les animaux ne sont pas stérilisés et se reproduisent entre eux... !

Cette reproduction incontrôlée est aussi dangereuse pour les animaux eux-mêmes. En effet, ils peuvent souffrir de différentes tares génétiques dues à la consanguinité et les femelles sont épuisées de mettre bas sans arrêt. De plus, durant les chaleurs des femelles, les animaux, énervés, peuvent se battre. Aussi, nous ne répéterons jamais assez qu'il faut faire stériliser ses animaux. Il y va de leur santé et du bien-être de tous.

Nous rappelons aussi qu’il est interdit, pour un particulier, de détenir plus de 9 chiens, à moins d’être déclaré auprès de la Direction Départementale des Services Vétérinaires et de détenir des installations conformes aux règles sanitaires et de protection animale. Dans des cas précis (article L.214-6 du Code rural), il peut être demandé un certificat de capacité.
Pour la détention des chats, il n’y a pas de critère quantitatif dès lors que les particuliers détiennent leurs chats dans de bonnes conditions d’hygiène et en prennent bien soin. Les autorités administratives (Services d’Hygiène, Directions Départementales des Services Vétérinaires...) et les associations de protection animale sont vigilantes sur ces points. De plus, les chats ne doivent pas causer de troubles du voisinage. Il suffit en quelque sorte de faire preuve de bon sens !

2 saisies de 30 chiens en 2 mois

La Fondation Brigitte Bardot est malheureusement souvent sollicitée par les autorités quand il est trop tard, quand les particuliers sont complètement débordés et que le nombre d'animaux dépasse bien souvent la cinquantaine! Nous avons ainsi accueilli tout récemment 30 chiens, qui étaient détenus par une personne aimant ses chiens mais qui s’était laissée déborder et en possédait 70… ! Ils n’étaient ni stérilisés ni tatoués et étaient bien trop nombreux dans un espace restreint. Mais il y a aussi des cas où il ne s’agit plus "seulement" de surpopulation mais de maltraitance, voire d’actes de cruauté... Les animaux, en trop grand nombre, ne sont plus soignés et sont laissés à leur triste sort.

Ainsi, nous sommes intervenus dernièrement chez une femme possédant une trentaine de chiens dont la plupart étaient malades (dermatose, amaigrissement…), vivaient dans leurs excréments; certains crânes ont même été retrouvés sur place... Nous avions été contactés par la gendarmerie et la Direction Départementale des Services Vétérinaires qui s'étaient rendus sur les lieux et avaient fait de macabres découvertes. Face à cette situation d'urgence, les animaux ont été saisis par la D.D.S.V., puis placés provisoirement dans une pension.

Devant le très mauvais état de santé des chiens, la Fondation Brigitte Bardot et la Fondation Assistance aux Animaux ont été sollicitées pour leur prise en charge. Nous avons encore répondu présent et nous sommes allés sur place afin de les recueillir. Malheureusement, quatre chiens étaient trop faibles et n’ont pas survécu. Leurs cadavres ont été retrouvés dans l’enclos lors de notre arrivée. Tous les autres ont pu être sauvés et tous les soins nécessaires leur seront prodigués. Nous espérons qu’ils seront très bientôt en bonne santé, stérilisés, tatoués

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
AD
AD
Hors ligne

Inscription: Aoû 2011
Messages: 156
Sexe: Non specifié
Posté: 18 Nov 2011, 01:08 

Excellent cet article !!
On est sur la même longueur d'ondes !

ça me rappelle une suggestion que je voulais vous faire suite à l'article que Marie nous a fait parvenir : ce serait bien de faire une sorte de Newsletter où à chaque fois qu'on voit un nouvel article sur un cas de surpopulation /hoarding, on l'ajoute.
ça montrerait que le problème existe bel et bien en France aussi et qu'il est beaucoup moins marginal que ce qu'on croit.


Haut
  Profil 
 
AD-MA-DO-ADO-FA
AD-MA-DO-ADO-FA
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Juin 2011
Messages: 16298
Localisation: 66
Sexe: Féminin
Age: 43
Posté: 18 Nov 2011, 01:14 

Salut Andromaque, oui tout à fait en attendant de faire une newsletter on peut alimenter cette rubrique de revue de presse !

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
AD-MA-DO-ADO-FA
AD-MA-DO-ADO-FA
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Juin 2011
Messages: 16298
Localisation: 66
Sexe: Féminin
Age: 43
Posté: 19 Nov 2011, 11:40 

Message de CAPUCIN - (Sur 2 Forums - date à priori Octobre 2011)

Ce message est très interessant car la mécanique y est parfaitement décrite....y compris la loi du silence.
Cas d'un refuge en Isère

J'habite la même localité que ce "refuge" et depuis longtemps ! Et je n'y suis ni bénévole, ni membre du CA. Par contre, je connais des personnes qui y ont fait du bénévolat...
Et de même, depuis longtemps, plusieurs années, ça bruisse...

Je pense que ce "refuge" (qui n'en est pas un) a longtemps été très bien tenu, tant qu'il n'y avait pas surpopulation féline. Il fo savoir qu'en cas d'accueil félin, il n'y a pas de limitation en nombre. Les années passant, cette personne s'est isolée socialement (si, si, on peut être isolée mme si on a quelques bénévoles et un CA !! Notamment, en taxant tt le monde de "tous c..s, sauf moi" !), a vieilli, s'est humainement durcie... et a fini par ne plus voir la souffrance de SES animaux, alors qu'elle ne voyait que celle des animaux d'AILLEURS !!!

Pas de quarantaine, exercice illégal de la médecine vétérinaire, refus de la mort=== des chats qui végètent en fin de vie (peut-être douloureuse ? pas d'importance ils voyaient pas le véto ! et cachés aux yeux de tous puisque dans son appart personnel où personne ne montait). Détention d'animaux morts dans un congélateur.

Probablement mélange de FIV et autres avec chats sains (à titre perso, je n'y vois pas d'inconvénient s'il s'agit d'1, de 2 chats porteurs avec 1 ou 2 ou 3 sains... mais 150 chats et + de 300 à certaines époques ?) ).

Je ne vous raconte même pas les dégats lors d'épisodes de coryza, calici et probablement d'autres épidémies ! Mais bien sûr, cé la faute à "pas d'chance"...

Je connais la vétérinaire qui était présente sur les lieux lors du retrait des chats, elle fait de la PA et je doute fort qu'elle ait procédé à des euthas de gaiété de coeur !
J'ai vu des fotos qu'elle a affiché sur son portail... pour se plaindre qu'"on lui a euthanasié 6 chats" ! Déplacez-vous et allez voir ( photos des 6 chats euthasiés bien rangés en rang d'oignons + 1 photo en gros plan d'un des chat eutha et visiblement porteur de coryza et calici... morbide !): c'est la preuve qu'elle ne se rendait absolument pas compte de l'état de ses chats !!30 M d'amis la fournissait en croquettes, depuis pas mal de temps probablement... puis a arrété il y a env. 2a. Sans aucune raison ? mais bien sûr !

..."Cette personne est un cas (qui devient, hélas, banal) d'ANIMAL HOARDING. Elle n'est pas la seule...

Ce "refuge" se situe sur un terrain d'environ 1700 M2, avec une maison d'env. 120 à 150m2 d'emprise au sol. Dans le prolongement se trouve une dépandance d'env. 60m2 réservée aux chats.
Sur la surface restante du terrain, on va dire 1500M2, les 2/3 sont un jardin d'agrément pour la maison où quelques chats ( 15 à 20) peuvent s'ébattre.
Il reste donc 500m2 pour 150 à + de 300 chats (variable) + la surface de la dépendance 60m2 !!! Sur ces 500m2, au moins 2 enclos et dans les enclos des chats, des poules, des oies (kézaco ? ces animaux ne sont pas porteurs de pathologies ou bébètes transmissibles ?) ... Bien sûr, il y avait des petits hamacs, des parasols, des fontaines à eau... mais BEAUCOUP de chats en surpopulation, pendant des années, jusqu'à ce que mort s'ensuive !

Désolée, ce ne sont pas des conditions d'accueil correctes pour des félins, emminement territoriaux et la DSV ne s'y est pas trompée !!! D'autre part, il était absolument impossible d'adopter chez elle... elle était la seule à offrir des conditions de vie de rève à ses chats (le syndrôme "tous des c..s, sauf moi !" )

Cette histoire ne date pas d'hier... j'habite cette localité depuis 1984 et ça se murmurait déjà. D'autre part, des chats de refuge (les vrais refuges, ceux-là) ont été amenés là et on a pudiquement fermé les yeux, fô croire !!!

Cette accumulation de chats s'est déroulée sur une 15aine d'années... Cette personne doit avoir + de 75a. Je pense qu'il s'agit là réellement d'une pathologie... En effet, lors d'épidémies dévastatrices, cette personne continue (ou recommence) à trapper dans les mmes conditions (absence de quarantaine) et aux mmes endroits hautement pathogènes.


Il n'y a pas eu de "diagnostic" avéré, la définition d'animal hoarding est très récente et ne semble connue QUE du milieu de la P.A.... Je ne pense pas qu'elle interesse le milieu médical, en tant que telle. Le diag psy pourrait être aussi "sénilité", sociopathie, schizophrénie, un peu de tout ça...
Si ce genre de patho était en direction de l'humain, il y aurait belle lurette que des services sociaux y auraient mis leur nez... mais cé "que" des chats, s'pas !

Il faut aussi dire que TOUS n'ont pas été malheureux... mais une partie est morte + tôt que prévu, une partie a souffert (aucun chat n'est bien avec un calicivirus), et beaucoup, probablement, ont souffert de promiscuité... et CA, aucun hamac, aucune fontaine d'eau, aucun parasol ne pouvait le résoudre.

Autre message de CAPUCIN sur le même Post.

Un complément d'infos que j'ai lu dans le journal de la FBB :

. cette personne procédait à des extractions dentaires (avec anesthésie ?)...
. cette personne a effectivement mélangé FIV et non-FIV (à la grâce de Dieu !)...
. cette personne a effectivement une plainte au c...! (et j'en suis fort aise )...

Lors du retrait, il y avait 5 assocs présentes (+ services vétérinaires + vétérinaires) et une partie des chats sont allés à la FBB ...

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
AD-MA-DO-ADO-FA
AD-MA-DO-ADO-FA
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Juin 2011
Messages: 16298
Localisation: 66
Sexe: Féminin
Age: 43
Posté: 17 Déc 2011, 16:55 

Merci Shoupie pour cet article ! :clap:

Lourdes. Plus de 50 chiens dans une maison



« Ils aboyaient pas tout le temps. C'étaient des petits chiens pas méchants », confie, larmoyante, la propriétaire de cette maison lourdaise transformée en chenil.

Le voisinage a porté plainte. La direction des services vétérinaires a enquêté. Un inspecteur des installations classées a tenté, à trois reprises, de contrôler l'établissement. En vain, le compagnon de la propriétaire lui en a interdit l'accès. L'inspecteur a dressé des procès-verbaux. Le préfet a pris un arrêté indiquant au couple ami des chiens qu'il avait jusqu'au 12 octobre pour ne plus garder que 9 chiens. Au-delà de ce chiffre, il s'agit d'une installation classée soumise à déclaration et à autorisation des services de l'état. Or, le couple a eu jusqu'à plus de 50 chiens. Plus une dizaine de chats.

« Ce n'était pas un élevage. On gardait les chiens d'autres personnes, pour rendre service », explique le prévenu.

« Pourquoi ne vous êtes-vous pas séparé de ces chiens en temps voulu ? », interroge le président. « Le tribunal m'a condamné pour avoir vendu des chats. On m'a interdit de faire du commerce. » Le président rétorque : « Il ne s'agissait pas de les vendre, mais de les donner ».
Consanguinité des animaux

La procédure judiciaire pour trouble à l'ordre public conduit au placement de tous les chiens et chats à la SPA d'Azereix. La Société protectrice des animaux - partie civile aux côtés de voisins du couple - demandent rien moins que 17.472 € de frais de pension et 12.922 € de frais de vétérinaire. Qu'est-ce que ça coûte cher ces bêtes !

Jean-Luc Puyo, vice-procureur, qualifie cette affaire de « particulièrement sordide… La DSV a relevé la consanguinité des chiens et l'état préoccupant de ces animaux ».

Pierre Correard, avocat du prévenu, bombe sa carrure de bull-dog et montre les crocs d'emblée contre le vétérinaire qui a soigné les chiens : « Le docteur Florence Mathieu, présidente de la SPA. Et on nous reproche de ne pas avoir tatoué les chiens. Est-ce qu'il ne s'agit pas d'une faute professionnelle ? »

Puis, il poursuit. Les mauvaises odeurs ? « L'égout était rompu devant la maison de mes clients et les excréments devant chez eux, c'étaient ceux de tout le monde. » Après ce passage nauséabond, il plaide l'affectif : « On a affaire à des gens du peuple, victimes de leur bon cœur ». Il précise ensuite que l'arrêté préfectoral ne dit pas de confier les chiens à la SPA mais seulement de ne pas en avoir plus de 9. « La police et la SPA sont venues le 11. Pourquoi on n'a pas attendu le 12 ? ». Pierre Corréard demande la relaxe pour son client et la restitution de 9 chiens et de tous les chats.

Me Joseph Mesa, conseil de la propriétaire de la maison, demande également la relaxe. Il plaide que sa cliente n'a pas « provoqué des nuisances sonores de manière intentionnelle ». Me Mesa se dit par ailleurs choqué que « la SPA vienne battre monnaie devant le tribunal ».

Le prévenu a été condamné à 3 mois avec sursis et 1.200 € d'amende. Le tribunal a ordonné la confiscation des animaux. Les deux prévenus sont condamnés conjointement à 4 mois avec sursis. Les demandes de la SPA ont été jugées irrecevables. Celles des autres parties civiles ont été reçues.

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
AD-MA-DO-ADO-FA
AD-MA-DO-ADO-FA
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Juin 2011
Messages: 16298
Localisation: 66
Sexe: Féminin
Age: 43
Posté: 09 Jan 2012, 14:53 

http://www.ladepeche.fr/article/2012/01/09/1256453-nord-un-homme-mange-par-ses-chiens-apres-sa-mort.html

Un homme de 83 ans a été retrouvé mort hier, entouré d'une vingtaine de chiens qui avaient commencé à dévorer son cadavre devant sa femme « prostrée », à Haveluy, petite ville minière du Nord. Ce retraité des mines était décédé, probablement de mort naturelle, depuis plusieurs jours. « Le cadavre de l'homme était en partie mangé par ses chiens », a-t-on indiqué chez les pompiers du Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours (Codis).

Plusieurs intervenants ont décrit le logement du couple, une maison des mines en briques rouges, comme étant d'une très grande insalubrité, l'un d'entre eux décrivant « un taudis infect » dans lequel se trouvaient, outre une vingtaine de chiens vivants, quatre chiens morts et des rats.

La femme, âgée elle aussi de 83 ans, se trouvait « prostrée à l'intérieur », a-t-on ajouté au Codis. Son état mental pourrait expliquer pourquoi elle n'a pas appelé les secours au moment du décès.

« Fortement choquée », « elle ne répondait pas aux questions » et n'a donc pas pu être interrogée dans l'immédiat. Elle a été transportée à l'hôpital de Denain.

« Ce Monsieur était un peu la SPA du secteur, il avait souvent tendance à recueillir un animal blessé pour le garder chez lui, s'en occuper un petit peu. Mais après, avec l'âge, le peu de moyens, c'était pas toujours propre, les chiens non plus », a-t-on commenté de source policière.

Une autopsie du corps est prévue. La SPA est intervenue pour recueillir les chiens.



Au delà de cette histoire particulièrement triste...dont l'origine est à chercher peut être dans la misère sociale et la solitude des personnes âgées...il est intéressant de lire les réactions des lecteurs...

Un constat : personne ne s'étonne que l'on puisse vivre avec 20 chiens dans une maison !

D'après la police « Ce Monsieur était un peu la SPA du secteur, il avait souvent tendance à recueillir un animal blessé pour le garder chez lui, s'en occuper un petit peu. Mais après, avec l'âge, le peu de moyens, c'était pas toujours propre, les chiens non plus ». Un gentil monsieur....

:text-nocomment:

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
AD-DO
AD-DO
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Nov 2011
Messages: 325
Localisation: De-ci de-là
Sexe: Féminin
Age: 69
Posté: 09 Jan 2012, 15:06 

Tu peux peut être supprimer le nouveau post que j'ai créé car il fait double emploi ...

:romance-kisscheek:


Haut
  Profil 
 
AD-MA-DO-ADO
AD-MA-DO-ADO
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Nov 2011
Messages: 284
Sexe: Féminin
Age: 51
Posté: 10 Jan 2012, 00:05 

Un articie publié sur le site de l'Aisne Nouvelle
http://www.aisnenouvelle.fr/

Des animaux victimes de maltraitance
Partager 1 contribution

Publié le vendredi 18 novembre 2011 à 14H00 - Vu 350 fois
Les bénévoles de la fondation ont emporté les moutons qui étaient abrités sous des tôles.

Les bénévoles de la fondation ont emporté les moutons qui étaient abrités sous des tôles.

CORBENY - Ils ont été sauvés d’une mort certaine. Des chiens, un chat, quatre moutons, un poney et des volailles vivaient dans la saleté et la pourriture à Corbeny.

Les voisins n'en pouvaient plus et on les comprend. Mercredi matin, malgré le vent glacial qui balayait le quartier, une forte odeur nauséabonde se dégageait tout autour du 28 rue des Plantins à Corbeny, au domicile d'XXXXXXXX. Dans la cour, sur une dizaine de mètres carré, s'activaient gendarmes, agents de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) et bénévoles de la fondation Assistance aux Animaux. Toutes ces personnes se trouvaient à cette adresse, à la demande du juge des libertés et de la détention de Laon qui réagissait après l'enquête de gendarmerie faisant état de maltraitance d'animaux.
Dans une caravane habitée par le locataire des lieux, sous un abri de tôles et dans un chalet en bois, les services vétérinaires ont trouvé un cheptel impressionnant : dix-sept chiens, un chat, quatre moutons, une chèvre, un poney et des volailles de toutes espèces. « C'est une vraie catastrophe. Les chiens sont dans un état lamentable, couverts de leurs excréments. Les moutons ne tiennent plus debout. » Stéphane Lamart l'un des responsables de la fondation était tout bouleversé, après les premières constatations.

Une situation insupportable…

Aux côtés des intervenants, le propriétaire ne semblait pas concerné par les événements, complètement dépassé et un poil provocateur. « Laissez-moi, je fume une cigarette avant de vous répondre » lança-t-il au fonctionnaire de la DDPP qui l'interrogeait sur les carnets de vaccination. Pendant plus d'une heure, les bénévoles de la fondation ont chargé les animaux dans les deux camions prévus à cet effet. Les poules et les canards étaient coincés dans des cages trop étroites, sans eau et sans nourriture. Seuls trois chiens logés dans la caravane semblaient avoir le mordant nécessaire pour aboyer. Une misère animale et une détresse humaine que les voisins et la mairie de Corbeny ont dénoncées à plusieurs reprises. La voisine a acheté sa maison il y a deux ans « il n'y avait pas cette odeur, ni ce nombre élevé d'animaux. Au fil des mois, la situation est devenue insupportable ». Et l'on imagine le quotidien des plaignants qui ont dû batailler avec les mouches et les rats pendant tout l'été. « Nous avons bien sûr alerté les autorités ».
Mercredi, les services vétérinaires ont relevé toutes les infractions pendant que les animaux prenaient le chemin du refuge de Chailly-en-Brie, en Seine-et-Marne. Ils n'ont laissé qu'un seul chien qui était tatoué et stérilisé. « Je vais me suicider si vous me l'enlevez » avait lancé le quinquagénaire. Selon Stéphane Lamart, « cette menace est courante. Les animaux ont des droits et l'homme a des devoirs à leurs égards ». Il a déposé plainte à la gendarmerie de Corbeny qui poursuit son enquête.

Jean-Michel PILLOT
Et aussi

la galerie photo
http://www.aisnenouvelle.fr/diaporama/des-animaux-victimes-de-maltraitance?idx=0#top-diapo


Haut
  Profil 
 
AD-MA-DO-ADO-FA
AD-MA-DO-ADO-FA
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Juin 2011
Messages: 16298
Localisation: 66
Sexe: Féminin
Age: 43
Posté: 10 Jan 2012, 00:40 

Des situations de Animal Hoarding, il y a plein en France et ailleurs...et à chaque fois c'est trop tard ! La maltraitance est déjà là, les animaux sont pour certains déjà condamnés...et on en parle dans la rubrique faits divers !

Nous avons beaucoup de travail et nous allons devoir nous battre pour être entendus !

_________________
Image


Haut
  Profil 
 
AD-MA-DO-ADO-FA
AD-MA-DO-ADO-FA
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sep 2012
Messages: 3039
Localisation: LYON - Croix Rousse
Sexe: Féminin
Age: 51
Posté: 06 Fév 2015, 00:20 

Un article suisse sur le Animal hoarding :

http://www.lematin.ch/culture/animaux/Animaux-victimes-d-amour-fou/story/15976162?utm_source=Facebook&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social

_________________
"Si la vie n'est qu'un passage, sur ce passage au moins, semons des fleurs." Montaigne

Soyez réalistes, demandez l'impossible.

"On ne peut pas arrêter les vagues, mais on peut apprendre à surfer"


Image


Haut
  Profil 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 


Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit