Agir Pour le Droit Animal - APDA

Association Agir Pour le Droit Animal - Identification RNA W603002701


Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
AD
AD
Hors ligne

Inscription: Aoû 2011
Messages: 156
Sexe: Non specifié
MessageSujet du message: Les Parasites
Posté: 23 Nov 2011, 01:38 

_ Les parasites : puces, tiques et vers

Tous les animaux sont susceptibles d'être atteints de parasitisme, et ce en particulier s'ils vivent en partie dehors (parasites externes) ou s'ils mangent de la nourriture crue (parasites internes).

Quels sont les risques ?

-les puces : elles prolifèrent particulièrement du printemps à l’automne. Elles provoqueront des démangeaisons et l’animal peut se blesser en se grattant, parfois jusqu’à provoquer une surinfection. Elles peuvent causer une anémie en cas d’infestation massive, qui peut être mortelle chez les animaux très jeunes ou affaiblis ; des cas d’allergies peuvent survenir, causant des boutons et des lésions (notamment à la base de la queue et du dos) et nécessitant un traitement curatif ; enfin, les puces sont susceptibles de transporter certaines maladies (VHD, tularémie…) ou de transmettre le ténia.

-les tiques : elles sont devenues un véritable fléau, leur nombre ayant connu une formidable expansion aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe. En France, tous les départements sont touchés, bien que l’est de la France le soit davantage. Le principal danger représenté par les tiques est bien sûr la maladie de Lyme, transmise par 20 à 30% d’entre elles. Et le danger est d’autant plus grand que les piqûres de jeunes tiques ou ‘nymphes’ sont difficilement visibles sur la peau (et qui plus est sous le pelage d’un animal).
La maladie de Lyme est difficile à diagnostiquer. Aucun symptôme ne lui est en effet clairement spécifique : douleurs articulaires et musculaire, fatigue inexpliquée, souffle court, tremblements, pattes gonflées, ainsi que de nombreux autres symptômes qui seront difficilement décelables chez un animal. Bref, si vous retrouvez une tique sur votre animal ou constatez une rougeur sur sa peau, surveillez-le attentivement et pensez à la maladie de Lyme si votre animal se promène notamment dans les hautes herbes ou en forêt.

-les vers : Il en existe deux catégories : les vers ronds (nématodes) et les vers plats (cestodes). Les vers ronds peuvent entraîner, surtout chez le jeunes animaux, diarrhées, vomissements, amaigrissement, constipation, ballonnement abdominal, retard de croissance voire troubles respiratoires et occlusion ou même perforation intestinale. Ils peuvent être la cause indirecte d’un prolapsus anal. Un adulte sera surtout affaibli. Les ankylostomes et les trichures peuvent occasionner des diarrhées sanglantes. Les premiers peuvent causer une anémie sévère. Les vers plats (ténia ou Dipylidium caninum) sont transmis par les puces, les poux ou la viande crue (porc, mouton, lapin…). Une infestation se traduit par une diarrhée chronique, un amaigrissement ou un manque d’appétit, ainsi que par des sortes de grains de riz aplatis sur le pourtour de l’anus ou dans les selles.
Les chatons peuvent être infestés avant même la naissance par l’intermédiaire de larves qui parviennent à traverser le placenta avant la mise bas. L’infestation peut également se faire par ingestion (lait maternel ou œufs présents dans le milieu ambiant).
L’anémie infectieuse féline aussi appelée hemobartonellose est une maladie provoquée par un parasite s’attaquant aux globules rouges. La destruction de ces globules induit une anémie hémolytique. Sa transmission se fait par morsure lors de bagarres ou par des piqûres de puces ou de moustiques. Certains chats restent porteurs sains. D'autres peuvent la déclencher après un stress ou à une baisse des défenses immunitaires (leucose, FIV).
On trouve également chez le chat des infestations possibles par des protozoaires (giardia ou coccidies). Ils peuvent occasionner une entérite. La toxoplasmose fait partie des coccidies.

En somme, mieux vaut prévenir que guérir, et ne pas attendre pour traiter un animal infesté !

Prévention et traitement :

- Traitement des puces
Les puces ne montent sur l’animal que pour se nourrir. Au moins 90% des puces se trouvent donc dans l’environnement. Vous devrez par conséquent traiter à la fois l’animal et l’environnement.
Pour votre animal, il existe divers produits adaptés, sous formes de spray (plutôt destinés aux petits) ou de pipettes. Veillez à ne pas surdoser, demandez conseil à votre vétérinaire, et surtout, lisez bien la notice car certains produits utilisés pour traiter une espèce pourront êtres MORTELS chez une autre (permethrine, fipronil). Le mieux est d’utiliser ces produits en prévention si votre animal sort, notamment du printemps à l’automne.
Les puces finissent par s’accoutumer au fipronil (frontline), il est donc recommandé de changer de molécule (de marque) une fois de temps en temps.
Les colliers sont généralement assez peu efficaces.
Si votre animal sort, il aura sûrement quelques puces quand même en été, mais vous pouvez aussi passer un peigne antipuce sur son pelage lorsqu’il rentre pour limiter leur nombre (écrasez les puces sous votre ongle : leur carapace est très dure). Le peigne est aussi très utile pour détecter la présence des puces (présence de particules noires sur le peigne).
Pour l’environnement, il faut passer l’aspirateur à fond, en insistant bien sur les coins, dessous de meubles, plaintes, tissus, etc., puis débarrassez-vous des sacs (dans lesquels vous pouvez mettre des morceaux de collier antipuce) ou brûlez-les si possible.
Il faut ensuite traiter la pièce infestée, d’autant que les larves de puces s’agrippent aux textiles notamment, tandis que les puces adultes se sauvent vitesse grand V. Mais attention à vos animaux, surtout aux chats, avec des produits à base de permethrine ! L’alternative écolo : le nettoyage à la vapeur est très efficace pour détruire les larves de puce et autre vermine (ils sont détruits au-dessus de 50°).
Si vous êtes très infestés, les fumigènes seront le moyen le plus simple et le plus efficace de vous débarrasser des puces, mais il faut généralement que tout le monde vide les lieux plusieurs heures voire une journée. Regardez la notice là encore.
Nettoyez régulièrement le couchage de votre animal, ses couvertures, et passez fréquemment l’aspirateur.

Précautions à prendre
- évitez les pipettes pour adulte sur des jeunes animaux, car les risques de surdosage sont importants et les produits contenus dans les antipuces (qu’ils soient naturels ou non) sont neurotoxiques. Les jeunes animaux auront davantage de mal à les éliminer. Il vaut mieux sous-doser un peu qu’en mettre trop. Les riques de réaction alergique seront aussi moindre.
- séparez quelques heures les animaux susceptibles de se lécher entre eux après application du produit.
- pour des chiens adultes, si vous fabriquez votre propre antipuce naturel aux huiles essentielles, faites très attention au dosage : adaptez-le au poids du chien et pas plus de quelques gouttes ! Cette méthode est à proscrire chez les chats.
- Vérifiez bien que le produit que vous utilisez est compatible avec l’animal que vous traitez.
- magnez les insecticides avec grande prudence, jamais en présence des animaux. S’ils contiennent de la permethrine, aérez la pièce de manière extensive, évitez-les si vous avez des chats. Les produits naturels à base de pyrèthre sont dangereux également, mais ils ont l’avantage de se dégrader très vite à la lumière (15 minutes au soleil direct et quelques jours avec une lumière indirecte). Dans ce cas, appliquer le traitement, laissez agir puis aérer et laissez entrer les animaux le soir.

Rappel sur l’usage des huiles essentielles chez les chats :
Beaucoup d'adeptes de médecines « douces » élaborent des recettes à base d’huile essentielle pour soigner non seulement les chiens, mais aussi les chats. Or, non seulement les dosages prescrits sont généralement beaucoup trop élevés aux vues du poids de l’animal, mais aussi, le chat est incapable d’éliminer les toxines contenues dans les huiles essentielles. Ces toxines sont hépatotoxiques et neurotoxiques : elles sont potentiellement mortelles ! N'utilisez jamais d'HE pour soigner un chat ! Pour ceux qui tiennent absolument à utiliser des produits naturels, les hydrolats pourront être utilisés.

Traitement des tiques :
Une bonne pince à tique reste le meilleur moyen d’extraire une tique. En prévention, certains produits antipuces traitent aussi les tiques. Renseignez-vous chez votre vétérinaire. Le traitement préventif pour les tiques est superflu chez un chat d’appartement.
Si vous avez repéré une tique sur votre animal et que vous craignez la maladie de Lyme, un traitement préventif aux antibiotiques peut être administré dans les premières semaines qui suivent la piqûre. L’animal a toutes les chances de guérir sans aucune séquelle. Après cela, le traitement sera beaucoup plus long et les séquelles pourront mettre du temps à disparaître, donc ne trainez pas et soyez attentif aux réactions ou symptômes qui surviendraient dans la semaine ou même le mois qui suit la piqûre de tique.

- Traitement des vers
Le traitement le plus efficace contre les vers reste le vermifuge.
La fréquence de traitement pour un chat ou un chien : tous les mois jusqu’à 6 l’âge de 6 mois, puis 2 fois par an pour les adultes (printemps et automne), ou plus souvent pour les animaux qui chassent et/ou mangent de la viande crue.
Un lapin, même vivant à l’intérieur, peut avoir des vers, par le biais de sa nourriture. Rincez bien ses légumes.
Veillez à l’hygiène générale de votre habitat et de la litière de votre animal.
Pour les NAC en particulier, demandez conseil à votre vétérinaire sur les produits à utiliser (et lisez la notice en plus, on n’est jamais trop prudent…).


Haut
  Profil 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit